Qui donc a inventé les mathématiques ?

Les éditions du Petit ANAE nous proposent à travers cet ouvrage, déjà sorti en 2003, et rapidement épuisé, un voyage dans le temps et dans l’espace à la découverte des mathématiques.

Depuis les premiers essais de dénombrement de l’homme préhistorique jusqu’à l’apparition du zéro, les auteurs retracent les étapes essentielles des premières constructions mathématiques. Les tâtonnements et les découvertes qui ont émaillé cette passionnante histoire depuis près de 35.000 ans, mettent en lumière les difficultés que l’enfant doit surmonter pour faire ses premiers calculs. Ils permettent de mieux repérer les étapes qu’il doit franchir en quelques mois et non, comme leurs ancêtres, en quelques milliers d’années.

La (ou les) cause(s) des troubles du calcul ou du raisonnement mathématique demeurent souvent méconnues. Elles ne font l’objet que de peu de recherches au regard des autres “empêchements” plus populaires (comme la dyslexie par exemple).

Certains mettent en cause la “sécheresse” des mathématiques. Pourtant, loin d’être une discipline froide, les sciences mathématiques suscitent souvent fantasmes et peurs infondées. Ce petit ouvrage permet de tempérer les unes et les autres et bien des enfants se trouvent soulagés d’apprendre que les nombres n’ont pas été inventés pour créer des problèmes mais, au contraire, pour résoudre rapidement et simplement des questions de la vie quotidienne.

C’est pourquoi orthophonistes, psychomotriciens, psychologues et enseignants sont concernés par cet ouvrage simple et didactique.

Ces spécialistes ne contribuent-ils pas à l’acquisition de savoir-faire dont la coordination par l’enfant est indispensable au cours des apprentissages mathématiques?

Complété par une dizaine de questions types que l’on retrouve dans le discours des écoliers – en difficulté ou non – comme dans celui des parents, ce livre propose des réponses claires et simples.

Dans sa version rééditée, l’ouvrage est agrémenté d’illustrations dont les qualités didactiques, poétiques et humoristiques allègent et égaient la lecture de ceux qui seraient peut-être intimidés par un thème considéré par certains comme “redoutable”.

Georges Charpak, prix Nobel de Physique, avait déjà souligné, lors de sa première édition, la qualité et la précision de ce texte aux ambitions à la fois modestes et novatrices. Prend-on souvent la peine d’expliquer aux enfants le « pourquoi » de ce qu’on leur apprend ?

Répondant à des questions scientifiques spécifiques, « Qui donc a inventé les mathématiques » sera donc utile à tous, enfants ou professionnel, désireux non seulement d’aider un “apprenti” en détresse mais aussi d’approfondir ses propres connaissances et sa compréhension de certains troubles.