loader image

ANAE N° 174 – Atteinte cérébrale chez l’enfant / Prises en charges – Littérature jeunesse et Handicap

Disponible

Dossier coordonné par Claire Mayor – Université de Genève

Comment évaluer ou interpréter les difficultés de l’enfant avec atteinte neurologique pour modeler et planifier des prises en charge à la fois spécifiques et intégratives à la lumière des nouvelles données de la littérature ?

La paralysie cérébrale est la cause la plus fréquente d’un handicap moteur pendant l’enfance. L’incidence de la PC est de 2 à 3 pour 1 000 naissances.

La littérature rapporte qu’une atteinte cérébrale, ou un trouble du développement cérébral suite à des conditions médicales particulières, place l’enfant à haut risque de difficultés d’apprentissage scolaire, de déficits cognitifs et/ou socio-émotionnels.

Même si de nombreuses études s’intéressent actuellement à caractériser et quantifier ces difficultés en fonction de l’étiologie, de la localisation, de l’étendue et du moment de l’atteinte neurologique, certaines dimensions du fonctionnement et du développement de ces enfants restent peu explorées.

Dans ce numéro nous examinerons avec vous :

•            L’Atteinte cérébrale chez l’enfant : données neurocognitives, rôle de l’environnement et perspectives d’intervention

•            L’apprentissage du langage écrit chez des enfants avec paralysie cérébrale unilatérale

•            Quid des troubles visuo-perceptifs dans la paralysie cérébrale ? Présentation d’une nouvelle batterie d’évaluation

•            Quelle est l’impact biologique et psychologique du stress précoce dans le contexte de la prématurité ? Quelques pistes d’intervention

•            Quels sont les bénéfices des interventions basées sur la pleine conscience pour les troubles neuro-développementaux et socio-émotionnels ?

•            TCC léger et fatigue : exemple d’une prise en charge.

Nous espérons que ces articles vous inspireront, tant pour évaluer ou interpréter les difficultés de l’enfant avec atteinte neurologique pour modeler et planifier des prises en charge à la fois spécifiques et intégratives à la lumière des nouvelles données de la littérature. Bonne lecture !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Ceci pourrait vous intéresser