loader image

Penser vite ou penser bien ?

Fondements et pratiques de l’échelle

Auteur : Wechsler Joëlle Proust

Édition : Odile Jacob

ISNB : 9782738157171

Parution : octobre 2021

D’où viennent nos stratégies de pensée ? Pourquoi est-on curieux, pourquoi ne veut-on rien savoir, pourquoi a-t-on l’impression d’avoir raison là où on a tort ? Penser par soi-même suppose de savoir ce que l’on sait ou ne sait pas, de choisir entre les arguments valides et les faux-semblants. Mais comment faisons-nous le tri, dans le feu des urgences ? Spontanément, avant toute réflexion, telle affirmation nous paraît plausible, telle autre indubitable. Ce livre montre que la décision comporte une part émotionnelle qui dicte ce qu’il faut approfondir ou négliger, qui discerne si nous pouvons nous rappeler un nom, résoudre un problème, gagner une partie d’échecs. Mais elle peut être socialement manipulée : encourager nos réactions spontanées, réduire nos capacités critiques, étouffer celles de nos enfants. Comment résister au déferlement de la pensée impulsive ? En sachant de quoi elle est faite. Joëlle Proust expose ici le compromis que l’évolution de la pensée et de la cognition nous pousse à négocier à tout instant entre penser vite et penser bien. Elle propose de nouvelles pistes pour aider chacun à éduquer sa capacité de raisonnement, donner aux enfants l’envie d’apprendre, permettre aux agents collectifs de parvenir aux décisions les plus informées, et comprendre pourquoi la postvérité en séduit plus d’un.

›› Joëlle Proust est philosophe, directrice de recherche émérite au CNRS, membre de l’Institut Jean-Nicod et du Conseil scientifique de l’éducation nationale.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin